Vous avez choisi d’apprendre le piano, mais vous n’avez pas eu le temps d’apprendre le solfège ? Vous souhaitez jouer sans passer par la lecture de notes et les cours de rythme ? Vous êtes passé par la case Youtube à la recherche des tutoriels de vos morceaux préférés ?

Alors vous êtes sûrement tombé sur le logiciel Synthesia sans le savoir !

Inspiré du célèbre jeu Guitar Hero, le « Synthesia Game » vous permet de voir des notes défiler de haut en bas. Ensuite, ce sera à vous de les jouer quand elles auront touché la touche de votre clavier.

Ça a l’air simple en pratique mais suivant le morceau de piano qui vous choisirez et le niveau de connaissance de votre clavier, cela peut rapidement devenir compliqué, et même impossible à jouer avec cette méthode.

Dans cette article, je vais vous donner quelques conseils pour vous simplifier la pratique du piano en utilisant Synthesia.

1/ Connaître son clavier par coeur

 

Connaître votre clavier est essentiel. Quand je dis connaître votre clavier, cela signifie connaître les touches qui le compose. En théorie, ce n’est pas si compliqué: si vous utilisez un clavier à 88 touches (ce que je recommande vivement), il y aura 12 notes (7 blanches et 5 noires) qui se répèteront sur 7 octaves. Avant de tenter toute approche du piano sans solfège, vous devrez connaître les touches du piano par coeur.

Dans un premier temps, apprenez l’ordre des notes de manière ascendante ( c’est-à-dire avec les dièses), ce qui va donner :

do-do#-ré-ré#-mi-fa-fa#-sol-sol#-la-la#-si

Et dans un seconds temps de manière descendante (avec les bémols) :

do-si-sib-la-lab-sol-solb-fa-me-mib-ré-réb-do

Ensuite, testez vos connaissances et choisissant une note et en la retrouvant sur le clavier. Par exemple, prenez un ré et trouvez tous les rés sur le clavier puis fa# puis sib.

Si c’est encore un peu vague pour vous, je vous conseille de consulter mon tutoriel à ce sujet, qui vous aidera grandement. Tutoriel notes clavier

Ça y est ? Votre clavier n’a plus de secret pour vous ? Alors vous pouvez passer à l’étape suivante.

2/ Repérer les octaves.

 

Quand on connaît son clavier, on peut reconnaître facilement un do, un ré, un fa dièse, un si bémol etc… cependant il ne faut pas commettre cette erreur que beaucoup d’apprenti pianistes font, c’est à dire se tromper d’octave.

En effet, suivant la position de votre note celle-ci va sonner plus grave ou plus aigüe.

Comme je vous l’ai dit il y a 7 octaves sur un clavier. Sans compter les 3 notes du bas, que l’on pourrait classer dans l’octave 0, et la note la plus aigüe le do que l’on peut considérer comme faisant partie d’une 8è octave, mais restons sur 7 octaves pour ne pas vous compliquer la tâche.

Repérer dans un premier le do du milieu, c’est celui en face duquel vous devrez placer votre nombril. Il est au centre du clavier, et sur un tutoriel Synthesia digne de ce nom il sera indiqué par un C4 (C= do en chiffrage anglo-saxon).

Ce qui veut dire que ce sera le do n°4 de votre clavier.

Si les différents « C » ne sont pas indiqués, vous devrez reconnaître le son à l’oreille ce qui peut aussi être un bon exercice, est-ce que la note sonne aigüe, médium, ou grave ? À vous de l’entendre.

Si votre morceau comporte deux parties, c’est-à-dire une partie pour la main gauche et une partie pour la main droite, vous devrez repérer les octaves des 2 parties, placer vos mains en conséquence, et regarder si cela correspond au placement des touches sur votre tutoriel Synthesia. Une fois cette étape confirmée, vous pourrez débuter l’étude du morceau.

3/ Commencer par la main gauche.

 

Le pianiste, et le musicien en général, sera guidé par son oreille ce qui influencera son cerveau et ensuite sa main. Dans la plupart des cas, l’oreille sera attirée par la mélodie et donc par la main droite, car au piano sauf exception, c’est la main droite qui jouera la mélodie.

Le problème avec cette approche et surtout avec Synthesia, c’est que l’on risque de délaisser la main gauche, pour s’amuser avec la main droite, et par conséquent quand on devra la main gauche, cela deviendra ennuyant car mois intéressant à pratiquer.

Eh bien je vous propose de faire l’inverse : commencez par la main gauche !

En effet, la main gauche représente les basses c’est-à-dire la fondation harmonique de votre morceau. Elle représente aussi son assise rythmique, donc c’est un pilier à ne pas négliger. Une fois que vous maîtriserez votre main gauche (bien en rythme), votre main droite se posera telle une plume d’oiseau sur une botte de paille, en toute légèreté.

4/ Passer à la main droite.

 

Maintenant que vous maîtrisez votre main gauche, vous allez devoir jouer la main droite, c’est souvent plus intéressant et motivant de jouer la main droite, car elle représente la mélodie. Prenez-la comme une récompense de vos efforts à la main gauche.

Ne négligez pas le rythme à la main droite. En effet comme la mélodie nous est familière on va avoir tendance à la jouer vite sans ce soucier de la partie main gauche. Et une fois que l’on doit ajouter la main gauche, et bien c’est la panique totale. Rassurez-vous, je suis passé par là 😉 

Jouez la main droite très consciencieusement, en ne négligeant ni le doigté ni la position de votre main (doigts arrondis et poignet stable).

Ah oui, une chose que j’ai oubliée de vous mentionner, avant n’importe quel morceau, faites minimum 10 minutes d’exercices qui vous permettront d’échauffer vos doigts de les renforcer. Je vous ai préparé un tutoriel à ce sujet qui vous aidera grandement. Tutoriel exercices piano

C’est très important de commencer par des exercices techniques au piano, car jouer à froid n’est pas le plus agréable. En effet, vous risquez de manquer d’agilité, ce qui peut se révéler frustrant quand on veut jouer un morceau qui nous plaît.

 

5/ Répéter un passage plusieurs fois de suite.

 

La répétition est votre ami, tel un basketteur qui devra répéter inlassablement les tirs à 3 points pour que ceux-là deviennent naturels en match, vous devrez répéter maintes et maintes fois un passage mains séparées et ensuite mains ensemble.

Ne vous découragez pas ! Nous sommes tous passés par là.

Pensez que notre cerveau n’est pas programmé naturellement pour jouer du piano. Par conséquent, il faudra lui faire entrer avec délicatesse les différentes notions que requièrent la pratique du piano (le rythme, les notes, le phrasé, la mélodie, la coordination des mains…).

 

6/ Jouer lentement puis rapidement.

  

Hélas ce n’est pas le cas dans tous les tutoriels sur Youtube, mais je le fais dans les miens : mettre une version normale, et ensuite une version lente.  

Dans mes tutoriels utilisant Synthesia, je sépare l’apprentissage en deux parties :

1/ La version normale : qui vous permettra de voir l’objectif à atteindre, c’est-à-dire le morceau joué dans sa vitesse originale.  

2 La version lente : très importante, car elle vous permettra de décomposer les 2 mains, et les différentes parties, je vous conseille vivement de commencer par la version lente.

Jouer lentement s’avère souvent compliqué, car on est parfois pressé de jouer notre morceau de piano dans sa vitesse originale. Mais croyez-moi : apprenez à jouer lentement, et vous pourrez jouer tous les morceaux du monde (enfin presque).

7/ Le doigté, le doigté, le doigté.

 

Alors selon moi l’un des plus grands inconvénients des tutoriels Youtube avec Synthesia, c’est que souvent les créateurs de vidéos ne s’ennuient pas à mettre le doigté. Eh bien je trouve ça très dommage !

Car quand on n’a pas trop de notions pianistiques, le doigté est très compliqué à trouver du premier coup. Et on risque d’adopter des positions de doigts bizarres qui ralentiront notre progression sur le long terme.

C’est pour cela que dans toutes mes vidéos utilisant le logiciel Synthesia, je me suis efforcé de mettre le doigté. Sauf peut-être les 2 premières car je n’avais pas encore trouvé la fonction doigté :/

Prenez le temps de bien repérer le doigté, eh oui comme vous pouvez vous l’imaginer, le logiciel Synthesia n’est pas un outil miracle pour apprendre le piano. Il faudra passer un peu de temps dessus, mais avec de l’expérience vous allez développer des automatismes.

Comme je l’explique dans la vidéo : SYNTHESIA MODE D’EMPLOI (qui vous pourrez retrouver en haut de cet article), commencez par repérer les notes à jouer avec un 1 seul doigt par exemple l’index. Une fois qui vous êtes à l’aise avec l’enchaînement des notes, jouez-les avec le bon doigté. Rien de très compliqué au piano :

  • le 1 représente le pouce,
  • le 2 représente l’index,
  • le 3 représente le majeure,
  • le 4 représente l’annulaire,
  • le 5 représente l’auriculaire.

Que ce soit à la main droite ou à la main gauche.

Voilà vous connaissez maintenant les principales étapes à suivre pour jouer un morceau de piano avec le logiciel Synthesia. Je vous conseille en complément de regarder ma vidéo explicative, que vous trouverez en haut de l’article. Sachez que dans la description de cette vidéo vous trouverez la liste de tous les tutoriels que j’ai faits en utilisant ce logiciel. Il ne vous reste plus qu’à choisir un morceau et vous amusez 🙂

N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires. Je me ferai un plaisir de vous répondre.

À bientôt sur la chaîne des Futurs Pianistes !

Pour plus d’informations, veuillez consulter ces articles :

https://en.wikipedia.org/wiki/Synthesia

 

#blogpiano #pianoenligne #apprendrelepiano #piano #pianodébutant #coursdepiano #courspiano #futurpianiste #pianofacile #pianopourtous #pianoautodidacte #youtubepiano #pianotutoriel #tutopiano #pianotutorial #pianiste #jouerdupiano

Ne partez pas sans votre cadeau ! ;)

Recevez "le guide du Futur Pianiste" le livre indispensable pour bien débuter votre aventure pianistique, ou tout simplement réviser les bases du piano.

Votre livre vous a été envoyé ! Vérifiez dans les spams, on ne sait jamais... à bientôt !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This